Mariage civil : 10 paires de chaussures qui font leur petit effet

Le mariage traditionnel avec la longue robe blanche, très peu pour vous ? Pas de panique, lors de la cérémonie civile, vous pouvez faire preuve de plus de créativité et oser les couleurs !

QUELLES CHAUSSURES POUR UN MARIAGE CIVIL ?

>>> Des chaussures  aux teintes pastels
Un brin régressive, ces chaussures à l’allure de poupée sont parfaites pour toutes celles qui rêvent du style «princesse». Elles donnent une touche de douceur à votre tenue.

Escarpins de mariée rose poudré
Escarpins de mariée rose poudré
Chaussures de mariée
Chaussures de mariée
Chaussures de mariée avec broderie
Chaussures de mariée avec broderie
Escarpins aux tons pastels
Escarpins aux tons pastels

 

>>> Des chaussures dorées 
Pour briller de mille feux le jour J, l’astuce pourrait bien être de recourir au subtil mélange petite robe blanche et chaussures couleur Or.

Chaussures de mariée couleur or
Chaussures de mariée couleur or

 

Chaussures de mariée dorées
Chaussures de mariée dorées
Sandales dorées
Sandales dorées

 

Chaussures mordorées
Chaussures mordorées

>>> Des chaussures hautes en couleurs
Déjà très répandue outre Atlantique, la tendance des chaussures de couleur pour son mariage tend à se démocratiser en France également. Attention toutefois à ne pas mixer trop de couleurs ensemble au risque de ressembler à un sapin de Noël.

Escarpins à brides rouges
Escarpins à brides rouges
Sandales bleues
Sandales bleues

Et vous, quelles sont vos chaussures préférées pour un mariage civil?

Publicités

Par où commencer quand on organise son mariage ?

Le mariage, c’est la journée que toutes les filles ou presque imaginent depuis leur plus tendre enfance. Pour organiser cette journée si importante, j’ai interviewé pour vous la blogueuse de Mariage 1001 astuces qui nous livre ses trucs & astuces pour l’organisation d’un mariage.

Mariage 1001 astuces

Votre mariage, c’était plutôt moderne ou traditionnel ?

Pour la cérémonie civile de mon mariage, ça a été pour moi un peu comme une évidence de mêler tradition et modernité. Je pense que l’un n’exclut pas l’autre au contraire ! Et que, comme dans tout, il suffit de trouver le juste équilibre ! Selon moi, le côté traditionnel apporte l’émotion nécessaire à un mariage réussi.

A mon mariage, nous avions demandé à une de mes meilleures amies et son mari de jouer la symphonie Aria de Bach au violon au moment où nous sommes arrivés devant le maire. C’est fou l’émotion que cela a pu susciter chez nos invités ! Quant au côté moderne, je pense que de nos jours, il est naturellement présent dans les mariages, parce que nous vivons dans un monde où tout va vite, tout doit être pratique, et où le maître mot est de bousculer les codes déjà préétablis. Ma robe de mariée était certainement la touche la plus moderne de mon mariage ! En tant qu’ancienne de l’univers de la mode, j’étais attachée à l’idée d’avoir une robe décalée, qui dérogeait aux règles de la robe de mariée traditionnelle. Ce mélange traditionnel / moderne, c’est totalement dans l’air du temps ! Les mariés n’ont plus envie de rentrer dans des cases, d’être enfermés dans des carcans, mais restent tout de même attachés aux vielles coutumes et aux traditions familiales.

Le meilleur souvenir de votre mariage c’était…

En repensant à mon mariage, j’ai tellement de beaux souvenirs qui me viennent à l’esprit mais s’il y a bien une image qui me restera toujours en tête c’est celle de notre arrivée devant la mairie. II y avait comme un halo de lumière qui nous empêchait de voir très distinctement et là, tout d’un coup, devant nous, cette foule de proches qui nous attendait. Ils étaient là, debout, et sur chaque visage on pouvait lire qu’ils étaient heureux pour nous. Chacun d’eux représentant une partie de notre vie actuelle, de notre vie passé, certains se connaissant, d’autres pas, certains se ressemblant, d’autres complètement différents, mais peu importe, tous étaient là, comme pour nous faire la promesse qu’ils seraient toujours présents dans 20 ans ! C’est cette émotion, cette chaleur là, indescriptible qui restera pour toujours gravée en moi !

La plus grande galère de votre mariage, c’était…

Le pire souvenir que j’ai de mon mariage, je crois que c’est l’avant mariage ! Et par cela, j’entend les préparatifs en général. Disons plutôt que le stress que cette organisation engendre est de l’ordre de l’irraisonnable. Parce que je ne sais pas pourquoi, mais une fois que l’on a dit oui, tout s’enchaine très vite et on est pris dans un tourbillon de choses à faire, à gérer qui font que ce moment incroyable se transforme en chaos incontrôlable ! On est tous d’accord avec Charlie Chaplin, « du chaos naissent les étoiles », mais en attendant les étoiles, on rame ! Entre les engueulades conjugales, les désaccords avec les parents, les beaux parents, le budget à gérer, les prestataires à trouver, on est carrément déboussolé ! Il est donc très important que les mariés soient aidés, épaulés tout au long des préparatifs ! C’est pour ça que j’aime à voir mon blog un peu comme un sauveur, un superman qui vole au secours des futur mariés en détresse, une sorte de bonne fée qui a épluché chaque information, chaque prestataire, déniché toutes les nouveautés, les astuces, pour faciliter la vie de ces mariés un peu perdus.

Votre tenue de mariage en quelques mots

Après avoir travaillé pendant pas mal d’années dans la mode, j’avais le devoir implicite de ne pas porter une tenue comme les autres à mon mariage ! J’avais une idée très précise de ce que je voulais porter et rien ne pouvait se mettre en travers de mon chemin. Rien, sauf peut être, le fait que j’étais enceinte ! car, croyez moi, rien de plus difficile que de trouver une tenue qui mette en valeur un ventre de 4 mois ! J’ai donc décidé de dessiner mon propre modèle et de le faire fabriquer. Je suis une fan des créations d’Eli Saab. Je me suis donc inspirée d’une de ses créations que j’ai revisité pour l’adapter au mieux à ma morphologie du moment. Le haut de la robe, tout en transparence a été réalisée avec du tulle illusion brodé de dentelle, et le bas de la robe, en satin duchesse avec un jupon en tulle au volume volontairement exagéré pour donner un effet un peu baby doll 60’s à la tenue.

Quels sont les plus grands challenges pour les futurs mariés pour l’organisation du Jour J ?

Vous avez raison d’utiliser le mot challenge parce que pour chaque mariée l’organisation de son mariage relève d’un véritable défi ! Ce qu’il faut bien comprendre c’est que chaque mariée est unique. Chacune d’entre elles a des envies très différentes, mais toutes ont un point commun : celui d’avoir rêver de ce mariage étant petite et de vouloir se rapprocher au plus près de ce rêve d’enfant. Hors, lorsque ce rêve d’enfant se heurte à la réalité de la vie (budget non extensible, manque de temps ….), c’est là que le défi rentre en jeu. Les challenges sont nombreux, mais résident dans l’équation contradictoire entre un rêve et une réalité financière et temporelle à laquelle les mariés n’ont pas d’autre choix que de se soustraire. Concrètement, les mariées doivent s’occuper de tellement de choses ! des choses qui individuellement paraissent infimes mais qui mises bout à bout deviennent très compliquées à gérer. Cela va du choix de la coiffure, du maquillage, au choix de la robe de mariée, des chaussures, du voile, des accessoires, des dessous pour la lune de miel, mais aussi de la décoration de la salle, de la musique, du traiteur, du placement de table, des invitations, des cadeaux des invités …. C’est pour ça que j’interviens un peu comme une épaule sur laquelle les mariés peuvent s’appuyer, parce que dans chaque article j’essaie d’étayer chaque information, de trouver les astuces, les bonnes adresses, les nouveautés, les technologies qui leur faciliteront la vie, afin que les mariés ne perdent pas de temps à chercher par eux même dans ce nuage plutôt brumeux de prestataires, d’informations diverses et variées et puissent choisir en tout état de cause.

 Quelles (R)évolutions dans l’organisation du mariage ces 5 dernières années ?

Je pense que la principale (r)évolution du mariage depuis 5 ans hormis bien évidemment la loi en faveur du mariage gay est l’accès à l’information à la technologie. L’air du temps a complètement transformé le mariage. Vous savez le mariage c’est un peu le reflet de la consommation et de la conjoncture actuelle. Les gens ne peuvent ou ne veulent plus dépenser autant qu’avant pour un mariage. Mais ils veulent se marier. D’ailleurs, le nombre de mariages célébrés chaque année ne fait que croitre. Les gens veulent se marier, c’est sur mais pas à n’importe quel prix ! Maintenant, avec l’émergence des blogs, des tutoriels vidéos, il y a tellement de ressources pour faire bien et moins cher ! Et puis, la mouvance actuelle est telle que les gens veulent revenir à l’essentiel. Ils veulent s’impliquer dans l’organisation de leur mariage. De plus en plus de gens, sont accros aux «  DIY » (Do It Yourself), ces fameux tutoriels qui leur montrent comment créer eux même toute sorte d’objets. On le remarque même avec cette tendance beaucoup plus épurée dans les robes de mariée, cette tendance très bohème qui rencontre un énorme succès auprès des futurs mariées. En résumé, l’organisation du mariage n’est plus ce qu’elle était. Les gens s’occupent beaucoup plus des préparatifs de leur mariage, parce qu’ils ont à disposition d’énormes ressources, que ce soit pinterest pour les boards d’inspiration, les chaines de bloggeuses spécialisées sur youtube pour les DIY, ou encore les logiciels de placement de table, de budgétisation comme ceux proposés par www.theweddingwire.com. Cette étendue de possibilités a totalement bouleversé le paysage de l’organisation du mariage !

Un wedding planner: pour ou contre ?

Je ne suis pas pour ou contre. Cela dépend totalement des futurs mariés, de leur temps, de leur taux d’implication. Est-ce qu’ils ont l’envie de s’investir ? Est-ce qu’ils sont du type organisé ? Tous ces paramètres rentrent en ligne de compte quant au choix d’engager ou non une wedding planner. Comme je vous le disais précédemment, chaque mariée/marié est différent. Conclusion: Pour celles et ceux, qui n’ont pas beaucoup de temps à consacrer à l’organisation de leur mariage, je conseille vivement une wedding planner, parce que sinon leur mariage courra au désastre ! Seul impératif sur lequel j’insiste tout particulièrement : c’est la nécessité pour les futurs mariés de prendre le temps qu’il faut pour choisir une wedding planner adaptée à eux, à leurs désirs…. Parce qu’il faut bien garder en tête que la wedding planner est la seule intermédiaire entre les prestataires et les mariées. Il est donc très important que les mariés et elle, soient sur la même longueur d’onde ! Pour celles et ceux, qui ont du temps et qui mettent un point d’honneur à organiser eux même leur mariage, courrez les blogs, les tutos sur les chaines youtube, les boards pinterest pour trouver de l’inspiration. Et surtout, n’hésitez pas à traverser les frontières, en allant sur des sites étrangers !

Quelles sont les principales interrogations de vos lectrices ?

Mes lectrices ont tellement d’interrogations que ce serait très réducteur de ne parler que de quelques unes. Il y a autant d’interrogations que de choses dont elles vont devoir s’occuper pour leur mariage. Mais, ce sur quoi elles me sollicitent le plus souvent, ce sont les découvertes de nouveaux créateurs de robes de mariée. En même temps, c’est vrai que la première chose qui passe par la tête d’une future mariée à la seconde où elle dit oui à son Jules, c’est : « Quelle robe de mariée vais-je bien choisir ? ». C’est vrai, que j’adore dénicher pour mes lectrices des robes de mariée qui sortent des sentiers battus. Dans mes choix d’accessoires, de robes… j’essaie aussi de toujours garder en tête la contrainte budgétaire à laquelle toute mariée doit faire face.

♡ Le jour où je me suis mariée ♡

Cette semaine sur  Trucs & astuces de La Botte, on interview Catherine qui  nous raconte son Jour J: le jour où elle s’est mariée.

Bonjour Catherine ! Peux-tu nous décrire en quelques mots le style de mariage que tu désirais?
Les mariages à thèmes, très peu pour moi; je rêvais d’un mariage simple et élégant. Pour la cérémonie et le vin d’honneur, nous avions choisi d’être traditionnels et d’accueillir nos invités dans une belle bâtisse pleine de charme et de cachet située près d’Arras. Pour la soirée, bien que nous ayons décidé de conserver un service à table, la décoration et l’ambiance étaient résolument plus modernes. Nous n’avons pas servi de pièce montée en guise de dessert à nos invités, mais un gâteau en forme de limousine, petit clin d’oeil de nos années passées à Los Angeles.

Quelle tenue portais-tu ?

L’art, l’univers du luxe et de la mode m’ayant toujours captivée, je désirais véritablement retrouver ces valeurs lors de ce grand jour. Partant de ce constat j’ai décidé d’aller chercher ma robe de mariée chez un couturier indépendant Thomas Siceaux, afin qu’il puisse créer une robe unique qui me correspondrait. Cette robe très couture, je l’ai voulu épurée et sans dentelle, légèrement bouffante pour donner du volume à ma silhouette. Je portais également des gants blancs, mais pas de voile, juste une étole posée sur mes épaules.  Je  suis convaincue que bien souvent la sobriété est ce qu’il peut y avoir de plus élégant, et la simplicité de plus gracieux.

Quelles chaussures portais-tu ?

Au risque d’en choquer plus d’une avec mes considérations minimalistes; lors de mon mariage je portais des ballerines ! Ces ballerines ivoires étaient magiques, elles avaient été dessinées pour la Maison Edoardo Alessi et on pouvait alors choisir le tissu (couleurs et matières) qui viendrait parfaire ces chaussures de mariage. D’une certaine manière c’était à mi-chemin entre le sur-mesure et la personnalisation haut de gamme.
chaussures-mariee-femme
Merci à Catherine pour cette interview.

Quelles chaussures porter pour un mariage ?

C’est bientôt la saison des mariages, si pour certains la question existentielle se résume à celle que posera le Maire le Jour J: « consentez-vous à prendre pour époux Monsieur l’Homme ici présent ? », de mon côté j’en suis bien plus au stade: « quelle tenue vais-je porter ? ». Car oui, la tenue que l’on choisit pour un mariage n’est pas une décision à prendre à la légère, il s’agit souvent d’une longue réflexion:

Peut-on porter des chaussures blanches quand on est pas la mariée?

Si les conventions sociales nous disent qu’une robe blanche est exclue pour toute autre femme exceptée la mariée, il n’existe pas de règle quant à la couleur des chaussures que nous pouvons, ou ne pouvons pas porter. Je serais donc tentée de dire que pour les chaussures de cérémonie toutes les couleurs sont permises.

Comment adapter sa tenue au style du mariage ?

chaussures ceremonie - mariage femme

En fonction du style de mariage auquel vous allez assister: mariage à chapeaux ou mariage champêtre et bucolique, on adapte sa tenue, il ne s’agirait pas de passer pour la nana qui ne fait aucun effort ou pire, qui manque de goût. Dans le doute, je vous conseillerais de toujours vous habiller un peu trop que pas assez, surtout si le mariage a lieu du côté de votre belle-famille (non rien de personnel dans cette remarque)… Pour un mariage bucolique, on considérera donc les ballerines et les sandales à talons larges, ça évitera le drame de la jolie demoiselle, qui au mieux met de la terre sur les talons de ses chaussures car elle s’enfonce littéralement dans la pelouse, et au pire manque de chuter et se rattrape pitoyablement à la nappe vichy. Pour un mariage à chapeaux, on peut oser les slings.

Quelles astuces pour tenir toute la soirée ?

Comme nous avons déjà établi que la légende des talons hauts indolores est fausse, on admet qu’il va falloir trouver une astuce pour supporter ses chaussures à talons tout au long de la cérémonie. Pour celles qui n’assisteront qu’au vin d’honneur pas de problème, cela reste gérable sans avoir besoin d’élaborer de plan B. Pour les autres qui auront le privilège de profiter également du dîner et de la soirée, quelques précautions s’imposent:

  • miser sur des talons de hauteur raisonnable ou prévoir également des chaussures plus basses
  • s’être entraînée au préalable à marcher avec