Pour ou contre : les chaussures en toile

À chaque fois c’est la même histoire, lorsque l’été pointe le bout de son nez, nous troquons nos sneakers pour des chaussures plus légères. À lacets ou élastiquées, en coton ou en fibres naturelles biologiques, les chaussures en toile se démocratisent que faut-il en penser ?

Chaussures en toile

>>> Oui, on peut les adopter

L’ancêtre de nos tennis chéries n’a pas pris une ride. La chaussure en toile n’est pas seulement synonyme des beaux jours, elle évoque également un sentiment de liberté puisqu’on peut les porter sans chaussettes.
Véritable allié quand on tarde à refaire son vernis, et qu’il commence à s’écailler, les chaussures en toile nous permettent de cacher l’inavouable vérité lors de la saison estivale : «oui nous sommes passées maître dans l’art de la procrastination».

>>> Non, à bannir

Si en théorie, les chaussures en toile sont bien jolies, deux problèmes majeurs peuvent apparaître dès lors qu’on les porte quotidiennement.
Bien souvent les chaussures en toile ne sont pas doublées, et n’ont pas de semelle intérieure en cuir, du coup la transpiration ne s’évacue pas aussi bien que dans vos chaussures habituelles, et une odeur plus prononcée peut alors apparaître, bref pour le glamour on repassera.
La toile étant plus sensible que le cuir, ces chaussures sont souvent plus salissantes et nécessitent un soin particulier pour avoir l’air immaculées.

Bilan : pour un été réussi et sans mauvaise surprise, nous vous conseillons de porter vos chaussures en toile avec modération en alternant avec d’autres chaussures.

Publicités

Mariage civil : 10 paires de chaussures qui font leur petit effet

Le mariage traditionnel avec la longue robe blanche, très peu pour vous ? Pas de panique, lors de la cérémonie civile, vous pouvez faire preuve de plus de créativité et oser les couleurs !

QUELLES CHAUSSURES POUR UN MARIAGE CIVIL ?

>>> Des chaussures  aux teintes pastels
Un brin régressive, ces chaussures à l’allure de poupée sont parfaites pour toutes celles qui rêvent du style «princesse». Elles donnent une touche de douceur à votre tenue.

Escarpins de mariée rose poudré
Escarpins de mariée rose poudré
Chaussures de mariée
Chaussures de mariée
Chaussures de mariée avec broderie
Chaussures de mariée avec broderie
Escarpins aux tons pastels
Escarpins aux tons pastels

 

>>> Des chaussures dorées 
Pour briller de mille feux le jour J, l’astuce pourrait bien être de recourir au subtil mélange petite robe blanche et chaussures couleur Or.

Chaussures de mariée couleur or
Chaussures de mariée couleur or

 

Chaussures de mariée dorées
Chaussures de mariée dorées
Sandales dorées
Sandales dorées

 

Chaussures mordorées
Chaussures mordorées

>>> Des chaussures hautes en couleurs
Déjà très répandue outre Atlantique, la tendance des chaussures de couleur pour son mariage tend à se démocratiser en France également. Attention toutefois à ne pas mixer trop de couleurs ensemble au risque de ressembler à un sapin de Noël.

Escarpins à brides rouges
Escarpins à brides rouges
Sandales bleues
Sandales bleues

Et vous, quelles sont vos chaussures préférées pour un mariage civil?

Que penser de ces nouveaux coachs shopping ?

Avec l’essor de ces magasins en libre-service, la conseillère de vente se transforme bien souvent en employée polyvalente devant remplir les rayons; nous autres consommateurs nous retrouvons malheureusement bien souvent un peu perdus devant cette profusion de choix. L’autre jour j’étais dans un magasin seule (donc sans copine qui a du goût et qui connaît suffisamment bien les vôtres pour vous prodiguer des conseils pertinents) et là, j’ai pour la première fois hésité à me prendre en photo dans la cabine d’essayage pour solliciter l’avis d’une autre personne sur ce que j’esssayais. Loin d’être une adepte du selfie, je m’interrogeais :

SOMMES-NOUS DEVENUS INCAPABLES DE CHOISIR SEUL ?

personal-shopper-la-botte-chantilly

  • Les réseaux sociaux

Qui de nous n’a jamais aperçu une photo du butin lors d’une après-midi shopping d’une amie sur son fil d’actualité FB ?  Ce qui aujourd’hui devient de plus en plus courant, c’est de poster une photo de l’objet de sa convoitise lorsqu’on est encore dans la boutique pour obtenir les avis de ses fameux «friends».

  • Avis d’internautes

Conscients que nos comportements IRL et en ligne sont assez proches, les sites internet se sont aperçus de notre petit problème d’indécision et nous proposent un service top : «les avis». L’idée est toute simple, de vraies personnes laissent leur avis sur tel ou tel article acheté, ce qui permet à d’autres utilisateurs d’être conseillés lors de leur achat.

  • Applications spécialisées

Avant des magazines ou des sites internet décryptaient les tenues de star pour qu’on puisse s’en inspirer, petit problème en général notre budget ne nous permettait pas d’acheter la plupart des pièces de leur garde-robe. C’est en se basant sur ce constat que la start-up Eyefind a décidé de créer son application (bientôt disponible), elle vous permet de vous procurer le look votre voisine de métro, ou d’une silhouette rencontrée dans la rue, juste en la photographiant, l’appli vous fait ensuite des suggestions pour trouver les vêtements et accessoires composant ce look.

  • Le personal shopper

Le personal shopper, c’est un mélange réussi entre :  une conseillère de vente capable de comprendre vos envies et de vous orienter, une modeuse hors pair qui connaît les meilleurs spots shopping, et votre meilleure copine qui ose vous dire la vérité ! Il y a peu de temps encore, ce genre de coaching était exclusivement réservé à une élite (Pretty Woman), aujourd’hui devant l’essor de la demande pour ce type de prestations spécialisées, de nombreux hôtels et centres commerciaux haut de gamme proposent ce service pour le plus grand bonheur de leurs clients.

Si ça vous tente d’exercer vos talents de  modeuse pour d’autres personnes, nous recherchons une assistante commerciale capable d’orienter nos clients à la façon d’un «personal shopper», n’hésitez pas à nous envoyer votre candidature à l’adresse rh@la-botte.com

Que penser quand la Mode investit le mécénat culturel ?

On reproche souvent à la mode sa futilité, pourtant le secteur de la mode et de la culture tendent à se rapprocher de façon inexorable. Les grands noms de la Mode créent des fondations rassemblant des collections privées qui n’ont rien à envier aux célèbres musées.

SOCIAL RESPONSIBILITY OR CHARITY BUSINESS ?

Diego-Della-Val-TOD'S

Est-ce par conviction sociale ou pour cultiver son image de marque que de plus en plus de sociétés opérant dans le domaine de la Haute-Couture investissent dans la sauvegarde de notre patrimoine ? La réponse est probablement  «un peu des deux», quoi qu’il en soit, on salue la participation de ces groupes comme l’italien Tod’s qui tentent d’éviter une véritable catastrophe suite aux coupes budgétaires dans le secteur de la culture. Diego Della Valle directeur du fabriquant de chaussures Tod’s vient d’annoncer que le groupe participera à hauteur de 25 millions d’euros à la restauration du Colisée de Rome.

Que penser de la slow attitude ?

Dans un monde hyper connecté, où l’accès immédiat à l’information et à toute forme de communication devient la norme, le besoin de décompresser et de s’évader devient une évidence. À la veille du mois d’août, un verbe vient systématiquement se greffer à l’expression «vivement les vacances» j’ai besoin de déconnecter… Les vacances paraissent donc être le moment parfait pour tester la tendance en vogue du moment la «slow attitude».

COMMENT ADOPTER LA SLOW ATTITUDE ?

>>> Slow technology

Selon une étude de 2015, les français passent en moyenne 1h30 sur les réseaux sociaux par jour. À la place, que pensez-vous de passer 1h30 chaque jour pendant vos vacances à faire des rencontres IRL ?

La plupart des personnes normalement constituées attendent avec impatience leur vacances, pourtant nous sommes toutes et tous de plus en plus nombreux à continuer de travailler : consulter ses emails pro, comme perso devient un véritable réflexe. Mon conseil : laisser un message d’absence sur votre messagerie en laissant les coordonnées d’un collègue à contacter en cas «d’urgence», ou pour les plus réfractaires, essayez de ne répondre qu’aux véritables urgences.

Essayer de diminuer le temps passé quotidiennement sur votre tablette // ordinateur // smartphone, même s’il faut l’avouer le GPS intégré et l’appareil, ça reste sacrément pratique en vacances !

>>> Slow food

Pendant toute l’année, nous mangeons par manque de temps ou par fainéantise des cochonneries industrielles, des petits plats livrés chez soi. En vingt ans, la pause déjeuner est passée d’une heure et demi à seulement 22 minutes en moyenne. Bref le repas est en train de passer d’un moment convivial à un moment purement utilitaire visant à s’alimenter. Et si, on l’envisageait autrement ? Si s’alimenter et la dégustation de mets était aussi important que le plaisir qu’on peut prendre à préparer un repas, et l’importance de partager ce moment ensemble.

>>> Slow everything

slow-attitude-la-botte-chantilly

La slow attitude peut s’appliquer à peu près tous les domaines, en 2009 une chaîne de télévision norvégienne fait un pari étonnant et inédit : diffuser pendant 7 heures un voyage en train de Bergen à Hønefoss. Contre toute attente, ce concept de slow TV battit des records d’audience.

Le slow tourisme fait également de plus en plus d’adeptes, notamment des touristes qui en ont marre de visiter une ville, un musée etc. au pas de course sans pouvoir véritablement profiter.

Des sports comme le YOGA ou les techniques de relaxation ont également le vent en poupe, aujourd’hui le véritable luxe semble être de prendre le temps.

Êtes vous-prêt(e)s à essayer la slow attitude ?

Quelles innovations pour votre look d’été ?

Si cette année encore, la «une» de tant de blogs et de magazines concerne le maillot de bain parfait pour l’été, on s’aperçoit que les innovations à l’heure des objets connectés ne sont pas en reste.

POURQUOI CRAQUER POUR CES NOUVELLES TENDANCES ?

>>> Se protéger

Exit l’époque où nous étions insouciants à nous tartiner de monoï en plein soleil, pour ensuite s’apercevoir que non ce n’était pas du bronzage, mais un coup de soleil et où nous finissions par peler lamentablement. Aujourd’hui on tient à protéger son capital jeunesse et santé, du coup on utilise de la crème solaire ou la révolution du moment : le Tshirt anti-UV qui fait un carton chez les mamans !

>>> S’offrir le luxe de changer d’avis

Je ne sais pas vous, mais pour ma part, j’ai quelquefois tendance à changer d’avis… Ok je suis carrément incapable de prendre une décision et de m’y tenir; du coup je n’ai jamais osé sauter le pas et me faire tatouer. Si pour certaines personnes, c’est l’aiguille qui les terrifie, pour ma part c’est la peur de regretter ! Or jusque récemment l’image que j’avais des similis tattoos c’était ceux que nous trouvions enfants dans les Malabars. Bref autant dire, que ce n’était pas vraiment le genre de tatouages qu’on exhibe fièrement.

Sauf qu’aujourd’hui il existe véritablement de beaux faux tatouages, qu’on peut aussi bien porter le temps d’une soirée qu’à la plage.

>>>  Profiter

sandales-birkenstock-eva

L’eau salée est l’ennemie jurée de nos chaussures en cuir, or bien souvent même en faisant très attention à nos sandales préférées, l’eau salée de la mer et le sable finissent par les abîmer. N’étant pas une grande fan des tongs, et autres chaussures en plastique type méduse, se chausser pour flâner le long d’une piscine ou sur le sable était toujours assez compliqué. C’est sans doute en pensant à ce genre de dilemne, que la marque Birkenstock  a inventé ses sandales EVA, lesquelles sont capables de résister à l’eau et au sable.

Serez-vous capable de leur résister ?

GENDER IS OVER ?

Il y a quelques jours, la chanteuse Miley Cyrus postait une photo d’elle sur Instagram avec un T-shirt portant la mention « Gender is Over (If You Want It) ». Certes la tendance est aux T-shirts avec des messages, mais y aurait-il quelque chose de plus profond ; les créateurs de mode, comme le monde de la MODE tout entier serait-il devenu un incubateur des sujets sociétaux faisant polémique ?

QUE PENSER QUAND LA MODE MÉLANGE LES GENRES ?

>>>  Confusion des genres

Dans les magazines et sur les podiums, on voit de plus en plus apparaître des silhouettes androgynes : des hommes avec des traits fins et délicats ; les femmes quant à elles portent des souliers plats  et des coupes empruntées à ce qui était jusque là «l’univers masculin».  Loin d’être une fusion du masculin-féminin, cette tendance permet le temps d’un instant de s’affranchir de la théorie des genres.

chaussures-androgynes-la-botte-chantilly >>> Égalité entre les sexes

Depuis plusieurs années, le secteur de la mode fait émerger de plus en plus de modèles unisexes. Hommes et femmes peuvent porter des sneakers ou des chaussures bateau quasiment identiques. Les codes couleurs évoluent également : le rose n’est plus l’attribut des femmes. Sur la scène internationale, de nombreuses célébrités et agents d’influence comme Emma Watson font échos à cette tendance en réclamant plus d’égalité entre les deux sexes, afin que le genre ne soit plus un élément discriminatoire.

>>>  Faire évoluer les mentalités

On reproche souvent à la MODE sa futilité, pourtant ce secteur est souvent précurseur quand il s’agit de sujets tabous. On l’accusait de traitement cruel envers les animaux pour l’exploitation de leur fourrure, depuis les vêtements et accessoires vegan sont légion. On lui reprochait de mettre en avant des mannequins donnant une image irréelle et tronquée des femmes, aujourd’hui on s’émerveille devant ces femmes inspirantes comme Viktoria Modesta & Winnie Harlow qui affichent leur différences. La prochaine mission de la mode serait-elle de faire évoluer notre regard sur les transgenres ? En proposant au mannequin Andreja Pejić de défiler pour des collections haute-couture, les créateurs amorcent un premier pas en ce sens.